L'hydrogène dans les centrales à gaz

L’hydrogène peut être introduit dans le gaz naturel jusqu’à une proportion de 25% pour alimenter les centrales à gaz et produire de l’électricité.

 

Le projet européen Naturalhy a démontré la faisabilité technique de ces mélanges.

 

Cette possibilité présente l’avantage d’exploiter l’infrastructure de gazoducs existants et de nécessiter un simple réglage de la chambre de combustion des centrales à gaz.